Céleste Godin. Fuck you Évangéline

Fuck you Évangéline
Fuck you parce que t’es le fantasme romantique d’un homme américain
T’es notre sex symbol
Il t’a éjaculée sur toute la forest primeval
T’es une vierge épurée qui cherche un homme
Au lieu de se chercher elle-même

Fuck you Évangéline
Fuck you parce que t’es devenue le shorthand de ma whole culture
T’es le fast food de l’Acadie
À chaque coin de rue on vend ta tragédie
Mais tu nourris pas vraiment
Tu nous rends bourrés de clichés

Fuck you Évangéline
Fuck you parce que la morale de ton histoire ne me sert à rien
Apparemment chercher un homme dans le chaud et le froid
Va faire une femme de moi
Ta vie ne passerait pas le Bechdel test
Es-tu même une féministe ?

Fuck you Évangéline
Fuck you parce que Pélagie te kickerait le cul for sure si y’avait une fight
Dans un bras son peuple, dans l’autre la charrette,
Elle te taperait right dans les amourettes
Pis elle continuerait vers la patrie
Pendant que toi tu chase Gabriel forever

Fuck you Évangéline
Fuck you parce qu’aucune vraie femme acadienne ne s’est méritée une statue
Aucune de nos persévérances
A été bronzée en permanence
Les gens qui connaissent ton nom
Pensent qu’ils connaissent ma vie

Fuck you Évangéline,
Fuck you parce que j’ai le même frisson que tout le monde quand ton chum crève en chanson
Mais un frisson, ce n’est pas une identité
Pas plus qu’une émotion c’est une nationalité
Thank god qu’Angèle m’avait avertie
Que t’es juste un bumper sticker

Fuck you Évangéline
Fuck you parce que je veux still un costume inspiré de celui inspiré du tien
Pour qu’on voit mon Acadie v’nir from a mile away
Qu’en me voyant, le peuple se réveille
No matter what, tu seras toujours plus iconique
Que je pourrai ever l’être

Céleste Godin

Texte publié dans le 30e numéro Traces. Rencontre Nord-Sud

error: Attention: Le contenu est protégé contre le vol