Joannie Thomas. La fille à Colette à Robert à John

du haut de mes trois ans
je comprends
que des culottes c’est fait pour courir
pis que des robes
c’est fait pour s’encarcaner

dans la maison
où mon père a grandi
on pouvait voir le ciel
dans les craques du plafond

mon père y voyait le frette
la misère

y’a pas encore compris
que c’était
pour mieux rêver

nous retraçons
les chemins de notre enfance
pour y trouver
les traces d’amour

en trail de Ski-Doo
derrière le bar des danseuses

à la plage
creuser jusqu’au sable humide
y enterrer
une chip au ketchup

en Winnebago
sur le pont de l’île

dans l’bois
accroupie pour pisser
et espérer
pas pogner ses souliers

derrière la Dodge Caravan
pleurer une perdrix

mon père qui crie
« écrases-y la tête avec ton pied »

Joannie Thomas

publié dans le numéro 32. J’écris ton nom

error: Attention: Le contenu est protégé contre le vol