Natali Leduc. Envoi 4

Natali Leduc, Portrait d’Herménégilde Chiasson, estampe, 2017

Poème adressé à Marie Hamelin.

inscrite dans un cadre, cette épigramme :

c’est bien lui, avec ses yeux de tapioca entourés de rides comme des ronds dans l’eau
la timidité douce de ses mains réunies entre ses cuisses lorsqu’il est assis
ses épaules légèrement rentrées
et son sourire très doux qui s’intéresse à ce qu’on lui dit

c’est bien lui, avec ses mots fluides, coulant de soi
ses mots qui ont des yeux et des oreilles et qui s’échappent de ses doigts
c’est bien sa voix que l’on entend dans la couleur des petits pois

Natali Leduc
Texte publié dans le No 18.