Marie-Christine Collin. Envoi 5

Poème adressé à Mme Roselyne Moulin, Archigny.

VIPÉRINE

Le vent de tempête
Fait souvent, peut-être
Voyager léger
En hiver gelé

Les plantes mortes
Qui décoraient ta porte

Qui vont en volant
Ainsi virevoltant
Répandre en secret
Au loin ou tout près

Les graines fortes
Que le printemps apporte

Marie-Christine Collin
Texte publié dans le No 18.