Émilie Turmel. Envoi 5

Poème adressé à M. André Magord, Poitiers.

Mon corps est un paquet d’allumettes craquées une à une
dans les rires du sapinage, une joie de solstice,
ses squelettes constellées, carbone aléatoire
mitraillé pour le plaisir de qui de quoi.

Il y a trop d’enfants en moi pour les nommer tous.

Je vous parle pourtant depuis leur possible naissance
je vous parle d’étoiles
et de résilience.

Émilie Turmel
Texte publié dans le No 18.