Forest, Violaine

© Photo : Gabor Szilasi

Violaine Forest nait à Montréal ; fille du poète et cinéaste Léonard Forest, elle crée Le Bal des Oiseaux, émission radiophonique, consacrée à la poésie québécoise et internationale qu’elle anime de 1994 à 2007. Elle publie le manteau de mohair (L’Hexagone, 2002), L’Adoration du Bourreau (Éditions d’Art le Sabord, 2006) puis Magnificat (Éditions Mémoire d’encrier, 2012) en plus de contribuer depuis 1997 à de nombreuses publications en France, en Belgique et au Canada. Boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2007, elle séjournera au Studio Passa-Porta de Bruxelles en 2008 et en résidence à Amay en Belgique en 2011.

Passionnée d’histoire, de traduction et de langues étrangères, Violaine Forest signe la direction artistique de spectacles multidisciplinaires dédiés à la poésie ; des chants de dépossessions, de déportations et d’exil, comme une enfant chanterait une comptine sur une tombe éventrée, le cri est l’ultime liberté, le poème, son prolongement. Tout ce qui me porte ne m’achève pas. Parce que je ne tombe pas je m’accroche. 20170428

Texte(s) de cette auteure :