Philippe Garon. La solution à tous vos problèmes

Voici la solution à tous vos problèmes.
Soyez bien attentif.
Riez pas.
C’est pas drôle.
C’est même très sérieux.
Bon.
Alors voici la solution à tous vos problèmes.
Êtes-vous bien assis ?
Non ?
Pas grave.
Vous pouvez être mal assis si ça vous tente.
Ou debout.
Ç’a aucune importance.
En fait non, vous êtes mieux debout.
Êtes-vous devant une fenêtre ?
Si oui, regardez par la fenêtre.
Sinon, imaginez une fenêtre.
Donc, que ce soit avec une vraie fenêtre ou avec une fausse fenêtre, regardez dehors.
Puis imaginez que vous vous voyez en train de marcher.
Vous vous voyez en train de marcher dehors avec un bouquet de fleurs dans la main droite.
N’importe quelles fleurs.
Ç’a aucune importance.
Ça peut même être autre chose qu’un bouquet de fleurs.
Un chat par exemple.
N’importe quoi.
Mais je vous déconseille de vous imaginer en train de marcher dehors avec un douze coupé.
À moins que vous y teniez absolument.
Parce que ça risque d’être plus dur de régler tous vos problèmes avec un douze coupé qu’avec un bouquet de fleurs ou un chat.
Donc, vous pouvez vous imaginer en train de marcher dehors avec un douze coupé, mais je vous aurai quand même prévenu.
C’est bien mieux avec un bouquet de fleurs, un chat ou même un enfant.
Bon. Vous voyez-vous comme il faut là ?
Astheure, prenez la place de ce que vous tenez dans votre main droite.
Je veux dire, disparaissez, puis faites juste devenir le bouquet de fleurs.
Le chat.
Ou le douze coupé si vous y tenez absolument.
Ou l’enfant.
Prenez le temps de vous regarder en bouquet de fleurs, en chat, en douze coupé ou en enfant.
Vous vous voyez ?
Bon.
Avez-vous compris ?
La solution à tous vos problèmes ?
Oui.
C’est bien.
Astheure, vous pouvez raccrocher le téléphone puis aller régler ça, tous ces beaux gros problèmes-là.
Vous avez pas compris ?
Pas grave.
Raccrochez puis rappelez-moi.
On va recommencer.

Philippe Garon
Œuvre publiée dans le Numéro 28. Phonésie