24 auteurs, 24 endroits et une seule ville

Par Sheila Lagacé De L’Étoile, page C3
Publié le jeudi 18 mars 2010

Samedi dernier, 24 auteurs de la région se sont dispersés un peu partout, à Moncton, pour participer à un projet d’écriture visant à saisir l’esprit de la ville. Chaque auteur devait choisir un moment et un lieu précis pour produire un texte qui devait saisir la substance du moment et de l’espace. Les textes de prose et de poésie issus de ce projet intitulé Moncton 24 seront bientôt publiés dans la revue Ancrages.

Pendant 24 heures, la fin de semaine dernière, 24 auteurs de la région devaient s’inspirer de l’esprit de la ville pour écrire chacun un texte. Ce collectif sera bientôt publié dans l’édition 2011 de la revue Ancrages.Pendant les 24 heures de la journée du 13 mars, 24 poètes et romanciers francophones et anglophones se sont dispersés dans divers endroits du centre-ville pour s’imprégner de la ville qu’ils habitent et qui les habitent.

« On leur a donné à chacun une heure précise au courant des 24 heures de cette journée, soit un auteur par tranche horaire, puis les auteurs devaient choisir eux-mêmes un lieu où ils voulaient créer », d’expliquer l’un des instigateurs du projet et membre du comité Moncton 24, Daniel Dugas.
« J’ai eu l’idée de départ de ce projet l’automne dernier puis je suis allé voir la revue Ancrages et je leur ai proposé l’idée puis tout le monde était emballé alors on travaille à fignoler le projet depuis ce temps-là et puis c’est devenu un projet collectif », a-t-il poursuivi.
L’événement de samedi constituait le premier volet de ce projet, soit le volet création. Le 10 avril prochain, une soirée sera organisée dans un endroit du centre-ville pour présenter publiquement les textes de ces auteurs, ce qui constituera le deuxième volet du projet.
« Ça va être une grande soirée en compagnie des auteurs et où les textes seront rendus publics dans une mise en scène spéciale », a laissé savoir Daniel Duguas qui veut garder certains éléments de surprise pour cette soirée qui promet d’être particulière.
Le but de cet événement littéraire est en quelque sorte de donner une nouvelle perspective par rapport à la Ville de Moncton.
« L’objectif est de créer un document comportant différents textes qui vont nous donner un cliché instantané de la ville de Moncton en textes », a précisé Daniel Dugas.
« Puis, au niveau de la création, c’est toujours intéressant quand il y a certaines contraintes puis je crois que ça va donner un résultat étonnant qui va nous permettre de voir ce qu’est la vie au centre-ville sur une période de 24 heures », a-t-il continué.
Parmi les auteurs francophones qui ont décidé de participer à ce projet, on retrouve Herménégilde Chiasson, Marc Arseneau, Jean Babineau, Paul Bossé, Sarah Marilou Brideau, Emmanuelle Chapados, Jean-Marc Dugas, Kimberly Gautreau, Brigitte Harrison, Dominique Langlois, Raymond Guy LeBlanc, Daniel Omer LeBlanc, Valérie LeBlanc, Dyane Léger, Jean-Mari Pître, Jonathan Roy, Christian Roy et Gabriel Robichaud.