Renaud, Mathieu

Né en 1989 dans la capitale du crime qu’était Hull, mais élevé et nourri dans la tranquillité de Templeton, Mathieu Renaud traverse son enfance avec comme seuls passeports sa télécommande et sa carte de bibliothèque. Il s’installe, en 2007, loin de l’organe parental, dans les gargouillements montréalais. Il écrit une chanson pour le premier EP des Soeurs Boulay, publie sa première nouvelle dans le dernier numéro du défunt Somnambule, participe à la Nuit de la poésie en 2012, fait rage dans les soirées de Fermaille et écrit des poèmes pendant quatre ans dans des burgers au coin de Rachel et Saint-Laurent. Son premier recueil intitulé Ver blanc d’Amérique paraît aux éditions de l’Écrou.  20170428

Texte(s) de cet auteur :