Beauregard D., Virginie

Tout en frayant avec les arts visuels et la musique, Virginie Beauregard D. entame une démarche d’écriture en 2005. Dès le départ, ses poèmes sont présentés sous diverses formes, notamment au théâtre de Quat’Sous dans la pièce Dans les charbons (Loui Maufette). Virginie Beauregard D. participe régulièrement à plusieurs événements off ou notoires, que ce soit le festival Dans ta tête, le festival du Jamais Lu ou la Nuit de la poésie francophone à Mexico. À quelques occasions, elle fait paraître des textes dans différentes revues littéraires et participe à une variété de projets.

En 2010, elle lance un premier recueil, Les heures se trompent de but (Éditions de l’Écrou). Boursière du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et bachelière en histoire de l’art, elle publie le recueil D’une main sauvage (Éditions de l’Écrou) au printemps 2014. C’est avec ce second livre que Virginie Beauregard D. est finaliste du prix Émile-Nelligan 2015.

Au cours de la dernière année, Virginie Beauregard D. contribue à l’anthologie Femmes rempaillées (Éditions Mémoire d’encrier) avec la suite poétique De la neige rare. D’autre part, elle écrit les vingt-et-un poèmes de l’exposition itinérante Visages de lumières (Société de la Trisomie-21). Elle est invitée pour une troisième fois au Festival International de la poésie de Trois-Rivières où elle reçoit le prix Jean-Lafrenière–Zénob 2016. Plus récemment, elle agit comme personne ressource au concours intercollégial Philosopher. Elle prépare actuellement la parution d’un prochain recueil.  20170428

Texte(s) de cette auteure :