Michel Thériault. Nu tel là

L’autre jour, je ne me sentais pas bien. 
J’avais le moral à plat. 
J’étais découragé de la vie. 
Je me suis assis par terre et j’ai mangé les deux tiers d’un pot de Nutella avec une cuillère à soupe. 

Après, je me sentais encore plus mal.

Michel Thériault
Œuvre publiée dans le Numéro 28. Phonésie