Comité de rédaction

Joël Boilard, trésorier
Paul Bossé, conseiller
Jean-Pierre Caissie, conseiller
Marc Chamberlain, conseiller
David Décarie, président
Georgette LeBlanc, conseillère
Sonya Malaborza, conseillère

Rachel Duperreault, coordonnatrice

Biographies

Poète, cinéaste et dramaturge, Paul Bossé est né à Moncton en 1971. En 1994, il complète son bac en cinéma à l’université de Concordia. Depuis, il a réalisé une dizaine de films dont Dans l’ombre, Kacho Komplo, Moncton Vinyle et Les sceaux d’Utrecht, il a publié cinq recueils de poésie aux Éditions Perce-Neige et il a écrit six pièces de théâtre.

Artiste et travailleur culturel, Jean-Pierre Caissie a occupé de 2002 à 2008 le poste de coordonnateur artistique chez Dare-Dare où il a participé au développement et la présentation d’art public non permanent sur le domaine public. Ses textes poétiques ont été publiés dans Éloizes, Marache, Liaison et Vallium ; il a également participé à plusieurs soirées littéraires. Ses photos ont été publiées dans de nombreux quotidiens, revues, livres et disques. Il a siégé au comité de rédaction de la revue acadienne de création Éloizes de 1994 à 1996 et a édité la revue satellite à la fin des années 1990. Il est directeur adjoint à l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick.

Originaire de Chamberlain Settlement au Nouveau-Brunswick, Marc Chamberlain est actif en poésie depuis une dizaine d’années. Il a participé à plusieurs soirées de poésie, dont la Soirée Gérald Leblanc du festival Acadie Rock ainsi que le Festival acadien de poésie. Fondateur de la revue Beûgle, il sort un premier livret de poésie, Fall From Graisse et autres correspondances en plus d’assurer la direction littéraire du livre de Julie Aubé, La poétrie de l’écrivante, le tout publié chez Les Éditions &c&c Publishing, maison d’édition indépendante qu’il cofonda en 2014. Quoiqu’en marge de l’institution littéraire, sa démarche figure parmi les voix singulières qui constituent la poésie acadienne contemporaine.

David Décarie est professeur depuis 2004 à l’Université de Moncton où il enseigne la littérature française du xxe siècle. Outre des articles parus dans les revues Études françaises, Voix et Images, Roman 20/50, il a publié, en 2004, aux éditions Nota Bene, un essai intitulé Metaphorai. Poétique des genres et des figures chez Céline. Il est de plus actif en création littéraire. Il a publié, en 2009, le roman Les dessous de Larry’s Launderette (La Bagnole, coll. « Parking »). Il a dirigé le no 5 de la revue Ancrages et a été un des coorganisateurs de l’événement littéraire Moncton 24. Il a enfin été membre du jury du prix Champlain 2010 et académicien des prix Éloizes en 2010 et 2012.

Georgette LeBlanc est titulaire d’un doctorat en Études francophones de University of Louisiana at Lafayette. Depuis, elle publie un cycle de romans en vers libres, Alma (2007), Amédé (2010) (Lieutenant Governor of Nova Scotia Masterwork Award), Prudent (2013) (finaliste au Prix du Gouverneur général en poésie) et plus récemment, le Grand Feu (2016), aux Éditions Perce-Neige au Coude (Moncton, NB) d’où elle dirige la collection Acadie tropicale. On la retrouve dans diverses revues littéraires où elle publie poèmes et textes exploratoires. Elle a collaboré à titre d’auteure pour la télévision, pour le théâtre et en musique. Georgette LeBlanc est la 8e Poète officielle du Parlement du Canada.

Tour à tour lectrice, traductrice et incubatrice d’idées, Sonya Malaborza prend plaisir à accompagner des auteurs et des traducteurs dans l’exercice de leur profession. Traductrice de formation, elle s’est aventurée pour la première fois sur le terrain de la traduction littéraire en 2001. Depuis, elle a traduit plusieurs contemporains s’exerçant dans divers genres et a signé la direction éditoriale de quelques projets intéressants.

 

Rachel Duperreault est l’auteure d’une pièce de théâtre, de chansons endisquées, de nouvelles les unes plus farfelues que les autres, de scénarios, de blogs, d’essais, d’articles variés et de poèmes publiés dans divers publications et revues. Elle habite avec son copain, son fils, et deux minous, près de la mer (mais pas trop près), où elle laisse courir son imaginaire et son stylo à l’air libre.