Garon, Philippe

Père du mouvement postnéobotchiste, Philippe Garon se définit comme un habitant et un artiste. Animal grégaire, l’écriture se vit pour lui surtout dans les rencontres et le mouvement : bûcher, jardiner, prendre soin de sa famille et de sa propriété. Généraliste des arts littéraires, il explore la poésie, la nouvelle, le récit, le théâtre, l’essai, la chanson et le conte.

 

09/10/2019

Textes de cet auteur :