Virginia Pesemapeo Bordeleau. Jardin

creuser sous la mousse
enlever l’ongle déverni de la pierre
pulsation d’amibes d’insectes
y jeter pêle-mêle graines et phrases

je m’inspire du terreau enrichi
je cherche la vie du poème

quand le germe pointera du sol
l’espérance jardin aura eu la peau de mes mains
et la terre aura un jour de plus

Virginia Pesemapeo Bordeleau

Publié dans le 31e numéro de la revue Ancrages Vivant

error: Attention: Le contenu est protégé contre le vol