Brigitte Lavallée. (sans titre)

Je t’entends dans la chambre à côté. Petit bruit de bouche fermée qui marque la douleur. Ton attente. Un son court. Je t’entends à peine dans le noir. Tes pas lents et feutrés qui ne font plus de bruit. J’entends la chaise qui grince. Une fois. Deux fois. Puis, tout le jour. Et la nuit lorsque tu n’arrives plus à dormir. J’entends le lit craquer. J’entends ta ceinture glisser, ce geste du quotidien qui se fait de plus en plus lourd. J’entends ta cage thoracique chercher son air.

Je ne t’entends plus.

Brigitte Lavallée
Œuvre publiée dans le Numéro 28. Phonésie