10.

la solitude
éventrée
sur le suède
qui parcourt
la colonne cassée
dans l’alcool
la solitude
aux poils doux
flatte le cou
des mal-aimés
les fibres osseuses
à découvert
laissées écrasées
sur le bord de la 185
parmi les autres

Il frétille de la queue
Heureux et plein de joie
Car today, il fait soleil

La froidure ne viendra pas
Le voler pendant son dodo
Tshishe Manitu lui donne du temps
Pour se faire aimer, enfin…

Tendez-lui la main, il sera joie
Flattez-le, il vous dépose son cœur
Afin que tu marches dessus

Il est prêt à tout pour plaire
Pour trouver gîte et amour
Le bonheur est si près

tes cendres sont juste assez chaudes
pour m’y blottir
le vent émeraude
qui ouvre la peau entre les doigts
qui essaient de se lever
pendant qu’ils nous crachent dans’ bouche
je suis un chien
qui te suivrait partout
l’écume aux lèvres

Décapsuler la colère
Qui encrasse la machine
Parce que tes rires
Ont été les balles que j’ai pas mis dans le gun
Vouloir te vivre
Et ouvrir la tête du réel à la hache
Assassiner l’hiver
Comme les chiens qui mordent

Est-ce qu’un poète qui existe est un suicide raté…

J’ai l’impression que tu es
Le saxophone dans une toune de Céline
Tu prends bien de la place
Pis tu cries quand il faut pas

Nous avons besoin d’un lavage à cycle délicat pour nous purifier de toutes les peines que nous portons en nous un spin suivi d’un bon rinse essorer essayer juste pour une fois une autre odeur sur son linge voir qu’est-ce que ça fait what do you feel quand on ne change pas un mélange de gel douche axe et de savon à lessive biovert pour se laver se décrotter la fatigue exaspéré.es d’avoir trop sué dans nos bottes tant voyagé jusqu’ici on se pète des coches on s’envoie chier on met juste les costumes d’autres sur soi sans s’en rendre compte pour se protéger de nous-même un revêtement cheap en clapboard de vinyle pour éviter que l’eau rentre dans la maison faudrait que tu mettes une chaudière dans mon cœur pour éviter qu’il ne pourrisse par en-dedans recueille goutte à goutte la douleur que j’ai que j’ai pendant que les morceaux de glace fondent et tombent du toit dans un gros bruit qui fait peur et comme à chaque fois tout ce qui tombe pourrait me tuer en one shot

fidèle à soi
s’éloigner du mensonge
piler sur le noyau
implosion
créatrice
prise dans la gorge
entre les couches de savon
et les semelles humides
la nausée palpable
insultes à l’unisson
pour un avenir
moins petit

la montée
fait aussi mal
que la descente

Sébastien Bérubé

Mo Bolduc

Maya Cousineau Mollen

Francis Paradis