Jour 12 des Chemins de vers

En cette dernière journée de publication, Ancrages se rend au bout de ses Chemins de vers avec deux textes de Sébastien Bérubé : Papa et Revendiquer les excès.

Pendant 12 jours, la revue a publié des textes de 12 auteurs pour souligner et célébrer en lecture les jours qui nous séparaient d’une pause bien méritée. Sébastien Bérubé ferme la marche de ces poètes qui nous ont inspirés :

Jour 1. Samantha Barendson. Route vingt-six
Jour 2. Simon Brown. L’ami en trois
Jour 3. Martine Jacquot. Route. Escalier. Crépuscule
Jour 4. Khalid El Morabethi. Alzheimer
Jour 5. Orianne Papin. Selfie
Jour 6. Valère Kaletka. Le mot et L’accroche
Jour 7. Marianne Desroziers. Le carnet rouge
Jour 8. David Cheramie. Il passe devant. Je suis bien dans ta peau. Le temps perdu
Jour 9. Véronique Sylvain. Décadence matinale. Franco quoi
Jour 10. Christian Roy. On est devenus étranges. Je m’apprête à te quitter tout en douceur
Jour 11. Violaine Forest. Shepody Bay. Hopewell
Jour 12. Sébastien Bérubé. Papa. Revendiquer les excès

Hors-série : Michel Pleau. Peut-être un poème d’amour

Les œuvres visuelles d’Annie France Noël et de Geneviève Violette ont accompagné les poèmes qui vous ont été présentés ces 12 derniers jours. L’œuvre de couverture est Viscera d’Annie France Noël.

Le comité de rédaction de la revue Ancrages en profite pour vous souhaiter de très joyeuses fêtes et vous transmets ses vœux chaleureux pour l’année à venir. Que 2018 soit débordante de découvertes littéraires !

Bonne lecture !

Ancrages compte sur l’appui de l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick, du Département d’études françaises de l’Université de Moncton, de la ville de Moncton ainsi que du gouvernement du Nouveau-Brunswick par l’entremise du ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture.