Jonathan Roy. Péniche

Jonathan Roy

cinépoème multiplan en un seul acte redondant (Productions de la Main morte)

young perché seul à la pointe d’une péniche
la caméra brume l’embrasse    il se défend
un peu               elle recule.

en complet partiel    clé
pendant au bout d’une chaîne
il se balance            fixe
la mersey

YOUNG
à demi-voix
pour lui-même
pour tous
le journaliste a rien compristout est dans la régularité
elle était consentante j’vous dis
c’est comme faire l’amour
c’est comme faire l’amour
tout est question de rythme j’vous disrépéter répéter répéter
cent-cinquante-six fois très approximativementelle était consentante j’vous dis
la pratique rend meilleur
cent fois sur le métier c’est pas assez
il a rien compris
rien compris

c’était son idée à elle

stoïque young se penche pour éviter
la caméra comme une pie
elle se recule et recharge
va-et-vient coït voyeur
young danse

YOUNG
ponctue
de sa clé
tout est dans la régularité si on répète répète une erreur
assez souvent si on répète répète
si on répète répète une erreur si on répète
la même erreur assez souvent ce n’est plus une erreur
c’est du     génie

une musique merseybeat émane du fleuve
l’aiguille rock au beau milieu du front
young danse et saute comme un vinyle fini

YOUNG
magistral
si on répète répète répète
la même erreur assez souvent ce n’est plus une erreur
c’est du     géniesi la nécessité est la mère de l’invention
la répétition elle est la mère de la nécessité
si l’invention est la mère du désir
la répétition en est donc l’arrière-grand-mèrej’ai décidé de remonter le fleuve jusqu’à la source
jusqu’à la répétition jusqu’à la source jusqu’à l’excellence

vous me suivez

merseybeat young danse
la caméra coïte dans l’espace
absurde haut-le-coeur

YOUNG
fixe la clé
c’est elle qui voulait elle voulait que ce soit plus
hard           au lit
j’ai proposé de la menotter

 

ELLE
off chiante
c’est tout c’que tu trouves

 

YOUNG
la caméra
s’excite
il la regarde
droit dans l’œil
une vraie garce en plus
elle voulait pas que j’aie de bateau
j’ai proposé de lui faire malde la mordre
ELLE
off méprisante
non
YOUNG de la griffer
ELLE
off lasse
non
YOUNG
ôte l’aiguille
de sa face
de la toaster pendant qu’on faisait tendrement l’amour
ELLE
off défiante
t’es malade
cherche encore
YOUNG
la clé
prend feu
il s’en défait
c’était pour nourrir la flamme elle me l’a demandé
Bonnie and Clyde sans les guns du butane dans le briquet
c’était érotique c’est tout je le jureau début son frère on volerait son frèreon volerait
et on baiserait
et on volerait encore
et on baiserait encore
toujours

la péniche tangue s’agite
comme young danse sur une fusion de rien
mersey fleuve limite
ne délimite plus quoi que ce soit

YOUNG
dans la lentille
close-up
froid

enfant 
son frère a toujours été un con
né pour être victime
un peu d’argent très déficient
lui aussi voulait une péniche
pas question qu’il en ait une avant moipas questionen plus elle trouvait plaisir à trouver plaisir
à déposséder l’autre con de frère ça l’excitait
moi je m’en foutais j’allais m’acheter une péniche
et on baisait

régulier
comme le rythme du fleuve

régulier
comme un chèque de paye

ELLE
off sangsuelle
oui       oui plus mon chéri encore
plus hard
YOUNG elle la garce elle        elle en voulait toujours plusc’était pour nourrir la flamme
du butane dans le briquet c’est tout
c’était érotique c’est tout je le jure

la      caméra      grossit
prend toute la place
convexe
l’espace  

YOUNG
distordu
je lui ai proposé l’amour métonyme
je la quitterais garderais sa clé
pénétrerais sa maison à répétition et la laisserais assister
en boule dans le garde-robe au viol
de sa propre demeure
ELLE
off gémissante
mmm là tu parles entrées par effraction
vole moi dévalise mes enviespense à ta grosse péniche
YOUNG
fouille
dans sa poche
c’était juste un jeu juste un jeu juste une erreur
si on répète répète une erreur
on devient le plus génial des amantsles dents mordent les replis de la serrure je l’entends
je m’introduis une première fois
ELLE
off fondante
oui
YOUNG
sort un briquet
de sa poche
quand on flick flick le destin
ça pow pow ça pow pow ça s’allume et ça splashje vole les quelques livres qu’elle m’avait laissés
partie du jeu
je m’attarde griffe les murs elle me regarde je sors
elle apprécieje m’introduis
ELLEoff constante oui
YOUNG
instable
je vole quelques livres
je m’attarde embrasse la pièce elle me regarde
voyeuse salope je sorselle frémit je m’introduis elle frémitmomentum

répétition longtemps
répétition répétition

c’est comme faire l’amour
tout est dans le rythme j’vous dis

trois ans de danse en quelques secondes
la cam-coït régulière reproduit le geste           reflux optique malaise
young ne la voit plus même quand elle passe à un cheveu de son visage
regard vide torse bombé

YOUNG
inflammable
c’est comme faire l’amour
tout est dans le rythme j’vous dis
mais ça prend juste un grain de sable
mais l’inertie maudite inertie
un corps ne peut pas modifier son propre mouvement
le journaliste a rien compris
un jeu juste un jeu
un jeu de chien mais un jeu quand même
j’pouvais pas savoir que ça allait mal finir
ELLE
off outrée
comment tu veux pas que j’aille avec toi sur ta péniche
comment c’est ta péniche
tu vas voir
tout le monde   va voir
YOUNG
explosif
la garce
elle me filmaittrois ans à me faire fourrer
l’inversion des rôles l’arroseur éclaboussépour une péniche

c’est elle la croche
c’est elle la criminelle
c’est elle


young éclate       s’effondre
la caméra termine et s’essuie
elle veut se coller sur young
des gyrophares s’approchent
il saisit la caméra s’excite
la clé tombe dans la mersey
la caméra s’échappe se bande fonce sur lui sauvage
panique    young l’avale
introspection
noir       bruit d’un corps dans la mersey
silence
générique

Jonathan Roy