Il était recto-verso

j’ai rencontré un homme
recto-verso
il ne pouvait pas dormir
il ne pouvait pas
se réveiller

il se pensait trop recto
il se pensait trop verso
le trait d’union
une pilule bleue

il écrivait au recto
il écrivait au verso
une discussion
une thérapie

l’attrait d’union
une pilule bleue
entre la réalité
et le passé

il était recto-verso

Ronald Léger

Poème publié dans le no 12 de la revue Ancrages Je friboule. Hommage à Ronald Léger.

Monica Bolduc (à l’avant), accompagnée de Caroline Bélisle, Joannie Thomas et Céleste Godin lors de la soirée-hommage à Ronald Léger le 20 octobre 2016. Photo: Julie Caissie