Khalid El Morabethi. Je vois la lumière dans la viande

Chelsea Gauvin, Bobby Sean

Je vois la lumière dans la viande. Je vois la lumière dans les yeux des cafards au moment de mourir. Je ne suis pas désolé. On me frappe. Je vois des crânes. Je vois des bâtons. Je vois une vache jaune. Je vois des organes. Je vois mon tentacule. Je vois la personne qui n’est pas désolée. Je ne suis pas désolé. Je vois ce qui me donne des coups de poing. Il n’est pas désolé. Je vois. On me frappe. Je vois un homme parfait. Qu’est-ce que je fais ? Je vois ce que je fais. Je vois un médecin qui étrangle les cafards ; il ne veut pas les voir souffrir. Je ne suis pas désolé. Je vois des cheveux. Je vois un homme parfait dans l’eau. Il n’est pas désolé. Il sait nager. Je vois la lumière dans l’eau. L’homme est un poisson. On me frappe pour. Je vois. On me frappe pour. Je ne suis pas désolé. On me frappe pour que je voie la lumière Pour que je dorme. On me frappe pour que je dorme.

 

Khalid El Morabethi
Texte publié dans le No 19