Paul Bossé. Envoi 6

Poème adressé à M. Jacques Copin, Archigny.

GICLEUR

rat-a-tat
le gicleur Gatling mitraille
les brins jaunissants du parterre
rat-a-tat
mécanisme perfectionné
du temps que les frontières de l’Amérique
se faisaient encore tracer au crayon à mine
rat-a-tat
comme l’horripilant canon rotatif
si sauvagement testé
sur les Sioux à Wounded Knee
rat-a-tat
c’est l’été
fait beau
pense pas à ces choses

Paul Bossé
Texte publié dans le No 18.