Cécile Riou. Envoi 1

Natali Leduc, Homard, estampe, 2017

Poème adressé à Laurence Arrighi.

Personne n’a rien compris à l’amour :
c’est doux comme le marbre
et amer comme le miel.

Personne n’a appris comment faire l’amour
c’est doux comme une algue sous les pieds
et amer comme une gorgée de réglisse.

L’amour comme on l’apprit à l’école acadienne :
des professeurs doux comme le sable
une musique amère repère dans l’océan.

Personne n’a compris ce que c’est que l’amour
c’est violent comme le casier sur le homard
et doux comme la nuit à vingt heures trente et une.

Personne n’a rien compris à l’amour
c’est grand comme le n ! [factoriel] c’est petit comme le ciel.

Cécile Riou
Texte publié dans le No 18.