Parution du no 18. Projet poétique planétaire, volet acadien

No 18. PPP Projet poétique planétaire. Volet acadien

Pour son 18e numéro, la revue Ancrages vous propose de découvrir des textes composés en Acadie par huit participants à un projet épistolaire imaginé par Jacques Jouet, membre de l’Ouvroir de littérature potentielle (OuLiPo).

Marqué à la fois par la démesure et la contrainte (car l’OuLiPo, vous le savez peut-être, a comme principal souci de réfléchir à la notion de contrainte en se l’imposant), le Projet poétique planétaire a pour but d’envoyer par voie postale un poème à chaque être humain de la planète. En juillet 2017, ces envois — une soixantaine en tout — ont été effectués depuis Grand-Barachois, au Nouveau-Brunswick, où M. Jouet séjournait avec ses collègues Cécile Riou, Marc Lapprand et Natali Leduc.  À l’été 2018, les plumes de Paul Bossé, Marie-Christine Collin, Sébastien Lord-Émard et Émilie Turmel se sont ajoutées au projet pour envoyer, cette fois, une soixante-dizaine de poèmes vers la France.

En cette fin d’automne qui n’a décidément rien du temps clément ayant régné sur le temps d’écriture des PPPistes, la revue Ancrages vous propose de découvrir ce qui peut naître de la contrainte et du partage.

Bon voyage !

Le comité de rédaction

La revue Ancrages remercie le Conseil des arts du Canada et le gouvernement du Nouveau-Brunswick (ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture) du généreux soutien financier qu’ils ont accordé à la réalisation de ce projet.

Ancrages compte également sur l’appui de l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick et du Département d’études françaises de l’Université de Moncton.

Œuvre de couverture : Carole Deveau, 2018
Artistes visuels ayant contribué au numéro : Carole Deveau et Natali Leduc