Wawanoloath, Christine Sioui

Née à Wendake (Québec) en 1952, Christine Sioui Wawanoloath est Wendat (Huronne) par son père et Abénakise par sa mère. À la mort de son père, qui survient quelques semaines après sa naissance, sa mère retourne avec ses trois enfants à Odanak, village abénaki. Après avoir étudié la photographie, l’art et l’histoire à Montréal et au collège Manitou (1973), elle travaille comme photographe d’imprimerie, technicienne en chambre noire, graphiste et journaliste pour des publications autochtones à Ottawa, Frobisher Bay et Val-d’Or. En 1985, elle devient directrice des programmes pour le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or. Coordonnatrice du dossier de la non-violence pour Femmes autochtones du Québec de 1992 à 2002, elle a conçu et réalisé des projets de sensibilisation et de partage de connaissances destinés aux membres des communautés autochtones. Aujourd’hui agente en communication pour Terres en vues, elle est aussi peintre et illustratrice. Elle est auteure de La légende des oiseaux qui ne savaient plus voler (Femmes autochtones du Québec, 1995), Toloti (Présence autochtones, 2003), Natanis (Le Loup de Gouttière, 2005) et de trois pièces de théâtre, dont deux ont été produites (Femme et esprit et Femme, homme et esprits). 20170428

Christine Sioui Wawanoloath

Texte(s) de cette auteure :