Thériault, Annie-Claude

De parents acadiens, Annie-Claude Thériault est née en Outaouais et habite maintenant Montréal. Elle s’intéresse particulièrement à l’univers à la fois lié et délié des individus dont le destin est marqué par leur filiation, leur famille, mais aussi l’isolement. En 2012 elle publie son premier roman Quelque chose comme une odeur de printemps (Prix des lecteurs Radio-Canada 2013), en 2016 Les filles de l’Allemand (Prix Antonine-Maillet Acadie-Vie 2017) et Les Foley, un roman par nouvelles, vient tout juste de paraître aux éditions Marchand de feuilles. Annie-Claude écrit également des nouvelles et a notamment remporté le Prix de la nouvelle Radio-Canada avec « l’Abattoir » en 2015. Elle enseigne la philosophie au Collège Montmorency à Laval.

20191016

Texte(s) de cette autrice :