Muise, André

André Muise  a grandi à Quinan, entre deux rivières et un chapelet de nijagans. La culture orale acadienne du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse imprime sur sa poésie un rythme et un phrasé inusités dans une fusion ingénieuse entre l’oral et l’écrit. Ses textes ont été publiés dans les revues Éloizes, Feux chalins, Port Acadie, Feux follets, Marache et Ancrages. Son recueil de poésie La falaise à la fin des marées (Éditions Perce-Neige, 2002) a été finaliste pour le prix Antonine-Maillet-Acadie-Vie. Après de longs séjours à la Baie Sainte-Marie, en Louisiane et en Belgique, il habite actuellement Mahone Bay avec sa conjointe et son fils.

2020/07/12

Textes de cet auteur.e :